Wajdi Mouawad

http://www.wajdimouawad.fr/

 

Wajdi Mouawad est passé de Beyrouth à Paris puis à Montréal avant de devenir intégralement nomade. Wajdi est l’un des dramaturges les plus importants de sa génération, ses pièces sont jouées dans le monde entier. Il est celui qui a donné une voix, des mots, un corps agissant, à toute la génération errante et muette des exilés de la guerre civile libanaise. Il dit de notre enfance qu’elle est « comme un couteau planté dans la gorge ». Cette fracture intime devient universelle, convoquant tout simplement la difficulté de grandir, d’être soi et de se situer dans le monde.


Wajdi Mouawad a été l'artiste associé du festival d'Avignon en 2009 et a reçu le Grand Prix du théâtre de l'Académie Française pour l'ensemble de son oeuvre dramatique. L’écriture dramatique de Wajdi Mouawad fonctionne en boucles, en répétition, en rappel ; ses fantômes d’enfance comme la guerre ou l’exil l’obsèdent et créent des fils entre ses pièces, notamment dans :
Visage retrouvé, roman à consonance autobiographique
Littoral et Incendies, pièces mettant en scène un Liban imaginaire
Seul(s) pièce monologue explorant l'identité et l'exil de l'auteur

Son dernier roman Anima vient de sortir chez Leméac / Actes Sud, 2012.
 
 
 

Copyright © 2012 ISKRA - Fanny Dollé-Labbé
Vidéo de Poche - Antonin Delboy

Powered by Warp Theme Framework